Photos du projet Côte Malève

Par arts de l’oralité, il faut entendre le conte, le théâtre, mais aussi le griot, le slam et les lectures littéraires. S’ils portent la coutume, la mémoire, les traditions, ces arts sont aussi un moyen contemporain d’expression et de création.

Africa-Graffitis compte de nombreuses actions à son actif :

  • Créations artistiques de spectacles vivants, de théâtre et de conte.
  • Promotion et de diffusion
  • Organisation de manifestations dont le festival de contes annuel « Retour au Mbongui », apéros-contes
  • Organisation de tournées nationales et internationales
  • Animations scolaires, de lectures publiques, …
Enfants à la bibliothèqye de Côte Malève
Enfants à la bibliothèqye de Côte Malève

En son site, situé Côte Matève dans le 6ème arrondissement de Pointe-Noire (arrondissement de Ngoyo au Congo), l’association abrite depuis 2015 le Centre de Ressources des Arts de l’Oralité. Ce projet est accompagné par le COBIAC (Collectif de Bibliothécaires et Intervenants en Actions Culturelles), une ONG française qui vient en appui aux bibliothèques de plusieurs pays du Sud.

Pour abriter un fonds documentaire spécialisé sur le conte africain et pour accueillir les familles du quartier dans de bonnes conditions, Kilimanjar’hope accompagne Africa Graffitis dans la construction d’un nouveau bâtiment pour la bibliothèque. Ce bâtiment sera construit selon les techniques traditionnelles, plus écologiques et adaptées au climat local, et approvisionné en électricité par des panneaux photovoltaïques.

Africa-Graffitis, association reconnue et très active à Pointe-Noire, peut être la locomotive du développement du quartier de Côte-Matève, quartier péri-urbain du sud de Pointe-Noire, niché entre la ville, l’Océan Atlantique, le Lac Nanga et le terminal pétrolier de Djeno.

Kilimanjar’hope, qui connait bien le contexte de Pointe-Noire, l’encourage dans ce sens, et accompagnera les communautés locales dans une démarche participative de développement respectueux de l’environnement.

Fermer le menu